Formules d’hébergement

Trois formules d’hébergement temporaire pour personnes âgées et / ou handicapées peuvent permettre de concilier les attentes et les besoins spécifiques :

  • L’hébergement en appartement-hôtel : privilégiant autonomie, sécurité et économie,
  • L’hébergement en appartement collectif : pour les personnes en perte d’autonomie,
  • L’hébergement en EHPAD (maison d retraite) : pour les personnes dépendantes et / ou désorientées.

L’hébergement en appartement-hôtel (résidences-seniors)

Les résidences seniors louent studios ou deux-pièces (avec réfrigérateur, plaques de cuisson) ; possibilité de portage de repas ou de repas en salle.

Ce choix est indiqué pour les personnes autonomes (classement en groupe iso-ressources GIR 5 ou 6) ou désireuses de faire appel à des aides à domicile pour le ménage, la lingerie ou le portage de repas, voire des aides à la personne (aide à la toilette, aide à l’habillage).

Résidence Bien-Etre de Pont-à-Mousson

Résidence Bien-Etre de Pont-à-Mousson

L’hébergement en appartement collectif (appartements protégés)

Les appartements protégés pour personnes âgées dépendantes (APPAD) sont des petites unités de vie d’une dizaine de chambres, regroupées autour de locaux privatifs – cuisine, salon, salle-à-manger. Ces établissements bénéficient de la présence d’une équipe de professionnelles (auxiliaires de vie, aides-soignantes, infirmières) 24 heures sur 24.

Ce choix est indiqué pour les personnes en perte d’autonomie (classement en groupe iso-ressources GIR 3 ou 4) optant pour un mode d’hébergement de type familial.

L’hébergement en EHPAD (maisons de retraite)

Les EHPAD (établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes) ou maisons de retraite réservent quelques chambres pour les situations d’urgence ou pour permettre de tester une entrée en institution.

Ce choix est indiqué pour les personnes dépendantes d’aides multiples et / ou d’une surveillance permanente (groupes iso-ressources GIR 4 à 1).

Des EHPAD spécialisés offrent la possibilité d’héberger temporairement des malades désorientés (maladie d’Alzheimer et troubles apparentés).

Ce choix est particulièrement indiqué pour le répit des aidants familiaux.

L’hébergement temporaire d’urgence

En Alsace, l’Agence Régionale de Santé (ARS) – en accord avec les Conseils Généraux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin – expérimente depuis le 1er janvier 2014 des hébergements temporaires d’urgence.

  • un EHPAD par secteur sanitaire,
  • une prise en charge de 7 jours,
  • un délai d’attente de 24 à 48 h maximum.

L’hébergement temporaire d’urgence est indiqué pour « les personnes âgées dépendantes dont le maintien ou le retour à domicile est temporairement impossible compte tenu de la dépendance, de l’absence de l’aide à domicile nécessaire (hospitalisation de l’aidant par exemple) ou d’un environnement subitement inadapté / ou dont le maintien / ou le retour à domicile est définitivement impossible pour les mêmes motifs et pour lesquelles une solution pérenne doit être rapidement recherchée.

Sont exclues :

  • les personnes qui nécessitent une prise en charge hospitalière (SSR, USLD) qu’une structure médico-sociale ne pourra pas accueillir,
  • les personnes en GIR 5 et 6. »